Avertir le modérateur

13/01/2011

Laine des Pyrénées, en montagne

R

PYRENE, LE SAVOIR FAIRE DES ARTISANS

 

Le pastoralisme dans les Pyrénées

 

Le pastoralisme dans les Pyrénées n'est pas unifié. C'est une mosaïque de coutumes, de méthodes, de cultures très diversifiées d'un bout à l'autre de la chaîne et du Nord au sud. Une diversification qui peut être très importante d'une vallée à l'autre selon que l'on fait du fromage ou non, telle ou telle espèce de brebis, du bovin ou de l'équidé, etc…
Le Pays-Basque n'est pas comparable à la Catalogne qui sont encore très différents de la Bigorre ou de l'Aragon.

 

 

Les diverses races d'animaux d'élevage dans les Pyrénées

 

Contrairement à ce que certains tentent de faire croire, la montagne pyrénéenne n'est pas et n'a jamais été un espace sauvage depuis de nombreux siècles. Elle est espace de vie où s'est développée une intense activité agricole et d'élevage tout comme le pastoralisme avec les régions proches dans le cadre des transhumances.
Cette activité, différente d'une vallée à l'autre et selon que nous nous situons au Nord ou au sud des Pyrénées a conduit l'homme a sélectionné, pour ses besoins, des espèces animales d'élevage adaptées à l'espace de vie.

Les besoins sont différents d'un lieu à l'autre mais ils peuvent être classés en deux grandes catégories : besoins alimentaires et besoins d'outils de travail.

 

aces à viande

Tarasconnaise


Origine :
Des troupeaux de race syrienne arrivés avec les invasions orientales. Puis des races Mérinos métissèrent le cheptel.
Aptitude : Race rustique de montagne. Maternelle.
Cheptel : environ 15 000 brebis pour 55 éleveurs.


Castillonnaise


Origine :
Se trouve en zone limitrophe d l'Ariège et de la Haute Garonne. Issue de moutons primitifs pyrénéens.
Aptitude : .Race de montagne qui s'adapte à tous contextes d'élevage.
Cheptel : A failli disparaître dans les années 1975. Effectif total : environ 2500 brebis dont 1900 en sélection pour 16 éleveurs.

Particularité : Tête et membres roux


Aure et Campan


Origine :
La race pyrénéenne la plus imprégnée de sang Mérinos jusque dans les années 1800. Se trouve sur 4 zones des Hautes-Pyrénées : vallée d'Aure (Saint-Lary), vallée de Campan (Haut Adour), région du Nistos et les Baronnies.
Aptitude : Race de montagne. Maternelle.
Cheptel : environ 25 000 brebis en 1980 - 10 000 brebis en 2000. En sélection seulement 1500 brebis pour 10 éleveurs.


Barègeoise (AOC Barèges-Gavarnie)


Origine :
Se trouve exclusivement sur le Canton de Luz (Pays-Toy anciennement la bath deth Barège). Elle est apparentée à la race lourdaise mais mieux conformée. C'est une race trés localisée par son isolement géographique avec une conduite d'élevage très spécifique.
Aptitude : Race de haute montagne (été / hiver). Maternelle.
Cheptel : Effectif total de la race : 4000 brebis dont 2800 en sélection pour 20 éleveurs environ..


Lourdaise


Origine :
Se trouve exclusivement sur les Canton d'Argelès-Gazost, Lourdes et Bagnères de Bigorre. Elle est apparentée au groupe béarnais mais a bien résisté aux infusions de sang Mérinos. Cette race a failli disparaître récemment.
Aptitude : Race de montagne, grand gabarit, rustique, trés maternelle (docile et calme).
Cheptel : Effectif total de la race : 900 brebis dont 600 en sélection pour 12 éleveurs

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu