Avertir le modérateur

31/01/2011

Le miel des hautes pyrénées

Le miel ne fait pas grossir
Écrit par James Collier Diététicien

Le sucre est constitué de saccharose ,le miel est constitué de saccharose mais surtout de glucose et fructose.

On remplace souvent le sucre par le miel lorsqu'on surveille son poids c'est une erreur puisque, comme le sucre ,il ne contient que des glucides (75%).

Il présente cependant l'avantage d'avoir un pouvoir sucrant supérieur à celui du sucre ;Pour obtenir le même goût sucré ,on en mettra donc moins , d'où une petite économie de calories .Plus le miel est âgé ,plus il contient de glucose et de fructose et plus son pouvoir sucrant est élevé.

Ses qualités sont les mêmes ,qu'il soit solide ou liquide . Le miel frais cristallise plus facilement car il est plus riche en saccharose.

En ce qui concerne sa composition ,il ne contient pas de vitamines ,on y trouve quelques sels minéraux :potassium, magnésium ,phosphore ,calcium, mais compte tenu qu'on le consomme en petites quantités, ces apports ne sont pas très importants.

L'acide formique qu'il contient lui confère une action apaisante sur la gorge et les bronches. Il peut également avoir une action calmante, ajouté à du lait tiède , le soir avant le coucher.

Bien que le miel ne fasse pas maigrir et bien qu'il n'apporte que peu d'éléments nutritifs, on peut tout de même le préférer au sucre parce que c'est un aliment naturel et qu'il en existe de multiples variétés ,toutes excellentes.

Le miel ne fait pas grossir = Faux

 

PYRENE, LE SAVOIR FAIRE DES ARTISANS

30/01/2011

Le fromage des Pyrénées

Les fromages des Pyrénées

 

Sur toute la chaîne des Pyrénées, il est produit de manière artisanale de nombreux types de fromages de brebis, vaches et chèvres avec chacun leurs spécificités. Ces fromages des Pyrénées font partie de la culture et du savoir faire des vallées pyrénéennes. Ils sont à la base de la nourriture des bergers depuis plusieurs siècles. Un savoir faire acquis de génération en génération et qui s'exporte jusque dans la cordillère des Andes.

 

PYRENE, LE SAVOIR FAIRE DES ARTISANS


Le pyrénées vache est un fromage français des montagnes pyrénéennes de la région Aquitaine.

C'est un fromage à base de lait de vache, à pâte pressée demi-cuite, d'un poids moyen de 4 kg.

Sa période de dégustation optimale s'étale de juin à novembre après un affinage de 4 mois, mais il est aussi excellent de mai à décembre.

Le pyrénées mélange marie le caractère des laits de brebis avec la douceur du lait de vache, selon le même processus de fabrication que le pyrénées vache.

Sa période de dégustation optimale s'étale de juin à décembre après un affinage de 5 mois, mais il est excellent toute l'année.

Si une partie de la production bénéficie d'une AOC (Ossau-Iraty), la production de pyrénées fait l'objet d'une production artisanale localement active.

Variantes

  • brebis : à base le lait de brebis uniquement, est le plus fort des trois.
  • mélange : Pyrénées mélange

29/01/2011

Le vin du sud ouest d'après Dussert-Gerber

À la fin de l’Empire romain, au ive siècle de notre ère, les vignes s’étaient répandues à peu près dans toutes les régions, mais les grandes invasions n’arrangèrent pas les choses et l’agriculture vinicole en souffrit particulièrement.

Les vins de Gaillac, en pleine ascension, sont au XIIe siècle vendus plus cher. Ils ne craignent donc pas l’imposition de taxes élevées. De Bayonne ou de Dax transitent vers l’Angleterre les vins de la région : Bergerac, Cahors, Gaillac, Pamiers, mais Bayonne ne peut suivre l’extension prise par La Rochelle et, de ce fait, ne participe pas aux larges profits que celle-ci connaît. En 1215, Jean Sans Terre autorisa les habitants de Bayonne à “s’organiser en communes”, et en 1351 Édouard III les gratifia d’avantages liés au transport et à la vente de leurs vins en Angleterre. Cela eut pour effet un accroissement du commerce vers la Grande-Bretagne.

Les Chartreux ont laissé à Cahors le souvenir de leur passage. Fondé en 1328, leur monastère cultivait des vignes dont le vin était particulièrement prisé. De grands hommes l’ont savouré, dont Alexandre Dumas et Ingres.

Quant au Jurançon, produit dans la province de Navarre, sa célébrité fut assurée en 1553, lors de la naissance d’Henri, futur Henri iv. On raconte que son père, Antoine de Bourbon, grand amateur de Jurançon, le baptisa avec ce vin pour lui assurer force et vigueur. Henri iv sembla avoir conservé un bon souvenir de ce baptême puisqu’il continua à se faire livrer au Louvre le premier vin qu’il ait goûté. Peut-être le bon roi Henri doit-il à ce baptême particulier courage, vaillance et bonne humeur qui l’ont accompagné tout le long de sa vie. Le Jurançon a été, aussi, le vin des souverains d’Aragon et de Béarn. Les marins anglais venaient le chercher à Bayonne, les Hollandais le faisaient voyager jusqu’aux pays scandinaves. D’autre part, pour sceller le traité d’union de Kalmar, les délégués de la Suède, de la Norvège et du Danemark sortirent des caves du palais quelques vieilles bouteilles de Jurançon.

PYRENE, LE SAVOIR FAIRE DES ARTISANS

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu