Avertir le modérateur

29/12/2009

Cotes de Gascogne

Qu'est-ce qu'un vin de Pays ?

C'est le décret du 13 septembre 1968 qui a donné naissance aux Vins de pays en les distinguant des vins de table.
En 1970, la notion de Vin de Pays est reconnue au niveau communautaire en étant intégrée dans le règlement de l'Organisation Commune de Marché.
En 1979, les règles et conditions de production des Vin de Pays ont été fixées.
On distingue, aujourd'hui, trois types de Vin de Pays:
- les Vins de Pays de région
- les Vins de Pays de département
- les Vins de Pays de zone

Les Vins de Pays représentent, aujourd'hui, un tiers de la production de vins français

Les Côtes de Gascogne

Le Côtes de Gascogne est un Vin de Pays de zone produit dans la zone Armagnac.
Cette dénomination entend le respect de règles de production et de normes rigoureuses, sanctionnées par un agrément qualitatif officiel.
Sa création officielle remonte au 25 janvier 1982 (proclamation du décret spécifique).

 

Histoire d’un terroir

1 600 ans d'histoire...

La Gascogne, terre de convivialité, ne date pas d’aujourd’hui !
Comme en témoigne la mosaïque préservée du temps sur le site de la villa gallo-romaine de Séviac, à Montréal du Gers, le vignoble gascon existait déjà il y a 1 600 ans.
A cette époque, les rivières de l’Adour et de la Baïse représentaient des voies privilégiées pour l’acheminement des vins vers les pays nordiques. La Gascogne, région généreuse et verdoyante nichée aux pieds des Pyrénées et aux portes de l’Atlantique, dédiait déjà presque entièrement ses coteaux et vallons à l’art de la vigne.

 

Aujourd'hui, près des deux tiers du vignoble gersois sont consacrés à la production des Vins de Pays Côtes de Gascogne soit 11 700 hectares.

 

Une terre prédisposée...

 

Les cèpages

- Le Colombard : Ce cépage typiquement gascon apporte aux vins une note fruitée trés particulière, trés puissante et unique aux arômes d'agrumes, de fruit de la passion, de mangue ou d'ananas.

- Ugni-Blanc : Il apporte la note florale, la vivacité et l'équilibre indispensables à un vin. Marié au Colombard, il est l'assemblage fleuron des Côtes de Gascogne blancs.

- Le gros manseng : Ce cépage béarnais vient apporter son précieux grain de sel à l'union Colombard-Ugni Blanc.
Tardif, il produit des vins bien structurés, aux arômes mûrs d'agrumes et d'abricot. Seul, il donne d'excellents vins moelleux

- Chardonnay et Sauvignon : Ces références mondiales s'assemblent à nos cépages locaux pour donner des vins un peu plus charpentés.

- Le tannat : Typiquement gascon, c'est la clef de voûte de l'encépagement rouge et rosé. Sa robe est intense et profonde, presque violacée. Ses arômes sont ceux de fruits rouges, de fruits confits.

- Merlot, Cabernets Franc et Sauvignon : Ces cépages de réputation mondiale se marient trés bien au Tannat. Ils lui apportent leurs arômes complexes et de la rondeur.

 

 Les sols

- La puissance des sols : Le terroir des Vins de Pays Côtes de Gascogne se décline au pluriel.

Le Bas-Armagnac, la Ténarèze et le Haut-Armagnac constituent ensemble un vignoble à la forme d'une feuille de vigne. Ce vignoble représente 15 000 hectares de vignes couvrants trois départements : le Gers,les Landes et le Lot-et-Garonne.

La zone la plus large et la plus orientale est appelée Ténarèze. Les sols y sont à dominante calcaire et argileuse. Ce sont des terres fortes. Les coteaux les plus maigres et les mieux exposés sont le creuset des meilleurs crus rouges. Ceux-ci y sont charpentés, gras, charnus, aux parfums suaves. Les vins blancs qui s’y produisent sont très puissamment aromatiques et développent cette bouche bien structurée, ronde qui, pour l’amateur, est comble de délices.
Le Bas-Armagnac est la zone la plus à l’ouest. Les sols y sont à dominante d’argile évoluée et de sable, voire de sable pur. Royaume de la finesse et de l’élégance, le Bas-Armagnac produit des vins blancs et rouges (peu nombreux) tout en nuances de fleurs printanières, de senteurs du temps des foins.

Dans la zone sud-ouest (le Haut-Armagnac), les rivières qui descendent des Pyrénées toutes proches creusent les vallées , gonflent les coteaux et charrient des graviers. Les vins rouges prennent la force des pentes qui les nourrissent ; ils sont profonds, amples et bouquetés. Les vins blancs y sont remarquablement équilibrés, aromatiques et fins.

La terre gasconne est faite de sables, d'argile et de calcaire. C'est un harmonieux mélange qui donne au vin sa typicité et une grande plénitude.

 

Savoir faire

Tradition et innovation mêlées

Forts d’un terroir prédisposé et des enseignements de deux millénaires de viticulture, les producteurs gersois n’ont toutefois pas oublié de franchir le pas de l’innovation.
La production du Côtes de Gascogne combine ainsi savamment un savoir-faire ancestral et diverses technologies de pointe: une innovation maîtrisée au service de la qualité !

 

 Un cahier des charges rigoureux

Comme tous les Vins de Pays, le Côtes de Gascogne voit ses conditions de production et ses normes définies par un décret général.
Sont ainsi strictement précisés la zone de provenance, les cépages recommandés, le rendement maximum en hectolitres par hectare, les normes analytiques.
Outre ce décret général, le Côtes de Gascogne dépend également du décret spécifique daté du 25 janvier 1982. Ce dernier précise que la dénomination “Côtes de Gascogne” ne peut concerner que des vins issus de vendanges récoltées dans la zone Armagnac. Il rappelle également les cépages autorisés, la manière de les vinifier et de les utiliser, le rendement par hectare de vigne selon qu’il s’agit de vin blanc, rouge ou rosé...

 

Qualité

Une dégustation annuelle rigoureuse...

Tout Vin de Pays subit l’épreuve d’une dégustation qualitative menée par les organismes professionnels agréés.
Le Syndicat des Côtes de Gascogne fait partie de ces organismes, il a pour mission de garantir la qualité de l’ensemble de la production auprès du consommateur.
La dégustation est faite par un collège d’experts placé sous la tutelle de l’ONIVINS (Office National Interprofessionnel des Vins), de la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes) et de la DGDDI (Direction Générale des Douanes et des Droits Indirects). A l’issue de cette dégustation et une fois le dossier complet vérifié, l’agrément peut être octroyé par les services de l’Etat : il s’agit d’un agrément accordé cuve par cuve.

Tous les vins qui ne répondent pas aux critères définis sont éliminés de la dénomination. Chaque année, seule la fine fleur de la production “Côtes de Gascogne” est ainsi conservée, afin d’en garantir une qualité constante.

 

Formation à la dégustation

Tous les ans, le Syndicat propose un programme de formation obligatoire pour tout nouveau candidat à la fonction de dégustation en séance d'agrément.
Cette formation porte d'une part, sur les généralités de la dégustation et d'autre part, sur l'apprentissage des "règles" de l'agrément (utilisation de la fiche de dégustation individuelle...)

 

Production 

Profil de la production...

-Dynamique : Avec plus de 830 000 hectolitres agréés chaque année, le Gers est le premier département français producteur de Vin de Pays blanc. Toutes couleurs confondues, il se classe au 5ème rang national des départements producteurs de Vins de Pays.
Les Côtes de Gascogne représentent aujourd'hui un potentiel commercial de plus de 100 millions de bouteilles...

- Atypique : Avec 91% du volume produit en Blanc, 8% de Rouge et 1% de Rosé, le Gers occupe une position atypique dans le Sud-Ouest de la France, zone majoritairement tournée vers la production de vin rouge.

- Super exporté : 75% des volumes commercialisés quittent nos frontières!
Particulièrement prisé par les habitants du nord de l'Europe, le gascogne blanc fait des émules en Angleterre, Belgique, Pays-Bas, Norvège, Suède... Les Etats-Unis et l'Asie ne sont toutefois pas de reste.
Le Côtes de Gascogne est l'un des vins blancs français les plus exportés dans le monde!

 

 

Côtes de Gascogne blanc :

Le Côte de Gascogne blanc sec, leader de la gamme !

  

gascogne1.jpg Tout en légèreté et vivacité, le Gascogne blanc est à savourer bien frais (8°C) ! D'un tempérament festif et convivial, il est le compagnon de tous vos apéritifs...
A table, vous apprécierez également ses arômes délicats et ses saveurs fruitées en accompagnement d'une entrée, d'un poisson, d'une viande blanche... Et poussez donc la gourmandise jusqu'à l'instant sucré du dessert

 

 

 

 

Côtes de Gascogne blanc moelleux :

gascogne 2.jpgAppréciés pour leur fraîcheur typique, les gascogne moelleux se déclinent sur des notes d'agrumes, de fleurs et de fruits trés murs.
A essayer avec un foie gras du Gers, un dessert aux fruits ou au chocolat ou tout simplement en apéritif...

 

 

 

 

Côtes de Gascogne rouge:

gascogne 3.jpgVous aimerez la teinte soutenue de ce vin de pays généreux.
Son bouquet, sa rondeur, se prêteront au jeu de votre cuisine traditionnelle et gastronomique. En accompagnement de viandes rouges, mets en sauce, magrets confits ou encore de fromages... il tiendra parole tout au long de votre repas !

Un invité-plaisir qui ne se décommande jamais...

 

 

 

 

Côtes de Gascogne rosé :

Fruité et gouleyant, le Gascogne rosé joue la carte du charme et de la convivialité.
Charcuteries et grillades trouveront en lui un allié incontournable, à l'heure des déjeuners en famille et des soirées entre amis ! De même, pourquoi pas, pour vos menus exotiques. Comme le blanc, il s'apprécie bien frais.
 

12/12/2009

Le Pousse-Rapière

 

SAINT-PUY et Le Pousse-Rapièrechateau-cour_inv.jpg

 

 

 

A Saint-Puy, petit village gascon,
juché sur sa colline, existe un château
dont l’origine remonte à plus de dix siècles.

Déjà à l’époque néolithique, il y a plusieurs milliers d’années, les hommes avaient choisi de s’établir sur ce promontoire couvert de chênes. Les haches de pierre polie et les pointes de flèches attestent de leur industrie et de leurs premiers échanges.chateau-aerienne.jpg

   

Sautons allègrement quelques dizaines de siècles et voici les Romains qui développent la culture de la vigne et les communications, apportent du même coup la richesse à cette région qui allait devenir la Gascogne.
Un peu plus tard, passent les Sarrazins qui amènent avec eux l’alambic.
Le décor est planté, les éléments sont en place pour permettre à l’esprit inventif des Gascons de s’exprimer pleinement.

Ajoutons que les Anglais, occupants repoussés du pays gascon au 14è siècle, voient d’un très mauvais œil le commerce des marchands Hollandais avec leurs anciens domaines et vous avez la naissance de l’Armagnac.
En effet, les bateaux Hollandais n’étaient autorisés à franchir l’étape de Bordeaux, toujours Anglais, et à remonter la Garonne pour venir charger les vins du Haut pays Gascon qu’à partir du printemps suivant la récolte.
Il était déjà trop tard pour bon nombre des vins de cette époque, qui, plus ou moins bien stockés, n’avaient pas la patience d’attendre de longs mois et se trouvaient abîmés à l’arrivée des marchands Hollandais.
Ceux-ci eurent alors l’idée de faire distiller une partie de ces vins pour incorporer l’alcool obtenu aux vins restants. Ce vinage avait pour effet de garantir une bonne conservation des vins.
Un vigneron distrait oublia-t-il un peu cette eau-de-vie au fond d’un fût de chêne ?
Nul le sait avec certitude. Mais, à partir de cette époque on se mit, en Armagnac, à distiller du vin pour produire un alcool de bouche.
C’était, au 15è siècle, une grande originalité, puisque jusqu’alors, l’alcool était réservé aux médecins, aux parfumeurs et aux alchimistes.

Les siècles passant, la renommée de l’Armagnac et des Gascons grandit peu à peu, tandis que les villages médiévaux comme Saint-Puy, perchés sur leurs collines à l’écart des routes et des rivières, commençaient à perdre leur influence et s’endormaient.

Cependant, le génie créatif des Gascons, bien vivant lui, est transmis de génération en génération.
Il n’est donc pas surprenant que les vignerons locaux et, parmi eux, l’arrière-grand-père de René Lassus, aient toujours pensé à expédier leurs vins hors de leur région : ils ne faisaient que suivre en cela une tradition séculaire.

Et les viticulteurs qui, à la fin du siècle dernier, vendaient leurs vins en Champagne ne s’y étaient pas trompés : terroir et qualité des vins de nos coteaux se prêtent admirablement à l’élaboration de vins vifs, secs et de race.

C’est ainsi que René Lassus, approfondissant tout naturellement la démarche de son aïeul, eut l’idée de champagniser les vins de son vignoble tout en continuant à distiller une partie.

Le Château de Saint-Puy est en Ténarèze, une des régions fortes de l’Armagnac et la distillation a toujours tenu une grande place dans l’activité de ses vignerons.
La juxtaposition de l’esprit inventif des Gascons et de leur admirable eau-de-vie devait, on l’imagine, entraîner le foisonnement de recettes familiales dont certaines étaient tout à fait originales.

L’idée du Cocktail Pousse-Rapière ne vint pas autrement et René Lassus améliorant la recette familiale, associa la liqueur d’Armagnac au Brut qu’il produisait en méthode traditionnelle champenoise pour créer le Cocktail Pousse-Rapière que nous connaissons.

C’est en mémoire de Blaise de Monluc inventeur de la Rapière, que René Lassus appela son cocktail : « Pousse-Rapière ».
En effet, Blaise de Monluc, Maréchal de France, né en 1500, conduisit de célèbres batailles en Italie notamment, d’où il ramena la Rapière.rapiere.jpg

Cette arme redoutable, rendue célèbre plus tard par les Mousquetaires, présentait l’avantage d’être fine et légère, ce qui lui conférait une dramatique efficacité en la poussant vers son adversaire : Pousser la Rapière.

Le succès, jamais démenti de ce Cocktail, tient au fait que les deux composants sont élaborés, dès l’origine, dans le souci de réaliser un mélange équilibré.
Le vin et la liqueur sont faits l’un pour l’autre, à partir du même terroir, du même vignoble et leur mariage est le plus heureux, le plus harmonieux et le plus naturel qui soit.

Idées Cadeaux

100_2974.JPG

Pousse Rapière et Monluc brut

100_2985.JPG

Merci au Château Monluc

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu