Avertir le modérateur

14/10/2010

Récolte 2010 dans le Madiran

Publié le 12/08/2010 10:41 | Ar. P.
Du 14/08/2010 au 15/08/2010

Madiran. Goûtons voir si le vin est bon

La récolte 2010 s'annonce bonne comme celle de 2009./Photo DDM, Laurent Dard.
La récolte 2010 s'annonce bonne comme celle de 2009./Photo DDM, Laurent Dard.
La récolte 2010 s'annonce bonne comme celle de 2009./Photo DDM, Laurent Dard.

Madiran célèbre le vin, samedi 14 et dimanche 15 août. L'occasion pour les amateurs de rencontrer les vignerons dans une ambiance conviviale et détendue.

Tanin enrobé, souple ou plus corsé, c'est selon le tempérament de chacun. Le madiran, lui, s'est adapté au goût actuel. « Sans perdre sa personnalité, sa structure charpentée, le madiran de nouvelle génération se fait plus rond et correspond mieux aux attentes du consommateur », livre Robert Dutour, le président du Syndicat des vins de madiran. Une richesse et une variété que les amateurs ou simples visiteurs pourront découvrir dans le parc du Prieuré à Madiran, à partir de samedi 14 août, à l'occasion de la grande Fête du vin parrainée cette année par Michel Cardoze. Trente-six vignerons présenteront leurs crus en rouge et en blanc pour ceux qui font également du pacherenc.

« C'est un moment important pour les vignerons. Ils sont là pour rencontrer les consommateurs, expliquer leur démarche, faire déguster leurs productions », explique Robert Dutour. Comme les années précédentes, les visiteurs pourront acquérir un verre de dégustation avant d'entrer dans l'espace réservé aux exposants.

Pour libérer les parents, un espace est dédié aux enfants où ils pourront s'amuser grâce aux animations proposées. « Pour faciliter la vie des visiteurs, nous avons organisé avec les Scouts un service gratuit de transport de caisses jusqu'aux parkings », souligne Sandra Lanne, de la Maison des vins de madiran.

La Fête des vins de Madiran touche un public de vacanciers mais aussi des locaux. « C'est le moment de découvrir ou de redécouvrir le madiran. C'est aussi l'occasion de se retrouver dans une ambiance conviviale où l'accent est mis sur les produits du terroir qui se marient avec le madiran », assure Sandra Lanne. On pourra, cette année encore, manger sur place en dégustant ces produits locaux de qualité.

Cette année, la soirée de samedi se déroulera dans une ambiance salsa. Dimanche, le traditionnel repas sous les platanes sera animé par David Olaïzola. Dimanche toujours, Michel Cardoze, le parrain des fêtes, sera intronisé dans la Viguerie royale de Madiran. Un moment toujours haut en couleur, à l'image de ces deux jours de fête.

Bonne perspectives pour les vendanges 2010

Si la vendange 2010 devrait être supérieure de 2% à celle de l'an dernier, les prévisions de récolte font toutefois apparaître des volumes inférieurs à la moyenne des cinq dernières années.

En France, la récolte viticole 2010 serait supérieure de 2 % à celle de 2009 avec 47,7 millions d’hectolitres toutes régions viticoles confondues, selon les prévisions de FranceAgriMer établies au 21 juillet, mais resterait 2 % en dessous de la moyenne des cinq dernières années. Le conseil spécialisé « filière viticole » évoque « une hausse très modeste ». À juste titre puisque le millésime 2009 a atteint 46,7 millions d’hectolitres.
La récolte en vins d’appellation d’origine protégée (AOP) atteindrait 22,6 Mhl (-1 %), celle de vins avec indication géographique protégée (IGP) 12,9 Mhl (+ 3 %), les autres vins et jus 4,4 Mhl (+ 7 %) et les vins destinés à la production d’eaux-de-vie 7,8 Mhl (+ 8 %). Par rapport à 2009, des hausses de production sont prévues en Champagne (+ 3 %), dans le Languedoc-Roussillon (+ 4 %), le Val de Loire (+ 1 %) ou encore dans les Charentes (+ 7 %), et pour les vins destinés au Cognac et à l’Armagnac (7,8 Mhl contre 7,2 Mhl en 2009).
Dans les autres grandes régions viticoles la récolte devrait plutôt s’orienter à la baisse : -4 % en Bourgogne et dans le Beaujolais, -6 % dans le Sud-Ouest, -1 % dans le Bordelais.
Légèrement en retardPour le conseil spécialisé viticole, la relative faiblesse de la récolte s’explique d’abord par les conditions climatiques du printemps qui n’ont pas été exceptionnelles pour la vigne. Après une belle sortie des grappes, la floraison s’est déroulée tardivement et le froid et l’humidité à ce moment-là ont favorisé la coulure et le millerandage dans la plupart des vignobles. D’ailleurs, « les vendanges seront légèrement en retard » par rapport aux années précédentes, estime le conseil spécialisé.
Mais la modicité de la récolte s’explique surtout par la politique d’arrachage des vignes initiée par l’Union européenne pour la période 2008-2011. « La France perd de 10 000 à 15 000 hectares par an » estime FranceAgriMer. D’ailleurs le repli du vignoble ne date pas d’hier : les superficies viticoles ont perdu 30 000 hectares en France entre 1996 et 2006
Selon Jérôme Despey, le président du conseil spécialisé filière viticole, le potentiel serait relativement bien préservé fin juillet. « Mis à part les pluies diluviennes qui ont frappé le Var et des orages de grêle localisés il n’y a pas eu d’accident climatique majeur » observe-t-il. Idem pour les maladies qui apparaissent pour le moment « bien maîtrisées ».

27/09/2010

Domaine Bouscassé /A. Brumont

 

Bouscassé

 

Un terroir d'argiles qui a fait ses preuves depuis plusieurs générations chez les Brumont.

Pendant plusieurs générations, le domaine se limitait à une superficie de 17 ha. Depuis l'arrivée d'Alain Brumont, il en compte plus d'une centaine. Les terroirs vont d'une extrémité à l'autre de la colline de Maumusson, là où se trouvent les meilleurs viticulteurs de Madiran.
C'est sur ces grands terroirs à flanc de coteaux nichés sur la falaise calcaire et composés des plus belles variétés d'argiles du Sud-Ouest, qu'Alain Brumont y élabore quatre cuvées exceptionnelles :

 

En rouge :
- Bouscassé Veilles Vignes
- Bouscassé
- Les Menhirs
- Argile rouge

 

En blanc sec :
- Les Jardins de Bouscassé

 

En blanc moelleux :
- Octobre : vendémiaire
- Novembre : brumaire
- Décembre : frimaire

 

Château Bouscassé

Madiran Rouge

Charme et Délicatesse !

71171brumont_bouscasse.jpgSitué sur la commune de Maumusson, Château Bouscassé est le domaine familial d’Alain Brumont. Il y est né et y a fait ses premières armes de vigneron. En 1978, il reprend la succession de son père Alban Brumont. Le vignoble compte alors 17  hectares. Rapidement il défriche les meilleures parcelles et installe ses vignobles en bordure de la crête de Maumusson, une colline à 200 m d’altitude et que les médias comparent aujourd’hui au pied de Côte de Saint-Emilion.

A partir de 1988, Alain Brumont fait construire à Bouscassé un nouveau cuvier de vinification et un immense chai souterrain financé par un ingénieux système d’intéressement des entreprises locales. Le terroir de Bouscassé, assis sur des sols argilo-calcaires sur veine de grebb, donne des vins puissants, amples, équilibrés et riches. Composé à 65 % de Tannat complété par des cabernets, Château Bouscassé est un madiran remarquablement fruité aux arômes intenses de fruits rouges mûrs.

 

 

Argile Rouge

Madiran

argile rouge 2.jpgUn terroir très rare : finesse, souplesse et élégance

Un vin adopté par les amateurs qui recherchent des vins moins taniques et moins puissants, plus en dentelle.

Le travail d'identification et de sélection des différents terroirs de Madiran a permis à Alain Brumont de mettre en valeur la qualité et la particularité d'une parcelle de 8 ha située à mi-chemin entre Montus et Bouscassé. Sur ce terroir constitué d'argiles rouges, très rares dans l'appellation, les vignes ont été plantées à une forte densité de 7500 pieds à l'hectare, ce qui fût une première à Madiran il y a 30 ans.

Alain Brumont laisse s'exprimer ce terroir ferrugineux qui produit un vin élégant, fondu, aux tanins discrets et marqué par le coulis de fruits rouges et l'orange sanguine.

La première cuvée Argile Rouge a vu le jour en 2001.

 

 

 

06/05/2010

Château Montus / A. Brumont

chateau montus.jpgLe renouveau de Madiran

Quand Alain Brumont achète Château Montus, en 1980, les vignobles du Sud-Ouest sont en plein marasme. Les vignes de Tannat sont arrachées et remplacées par des cultures céréalières. Vigneron passionné et amoureux de son vignoble, Alain Brumont cherche les plus beaux terroirs pour y planter du Tannat, le cépage emblématique de Madiran.

20 ans plus tard, il est devenu propriétaire de la quasi-totalité des grands terroirs de l'appellation. Par un travail acharné et une forte conviction, il est parvenu à prouver au monde que l'on pouvait produire de grands vins à Madiran pouvant égaler les plus grands Bordeaux.

Château Montus, un assemblage de 80 % de Tannat et de 20 % de Cabernet sauvignon, est un madiran rond aux tanins fondus, un modèle d'équilibre et de finesse, laissant s'exprimer parfaitement le fruit

En 1980, Alain Brumont acquiert Château Montus. Sur ce terroir de gros galets roulés, situé dans les meilleurs crus de Madiran, il replante du Tannat, vénéré au 18ème siècle, quand plus personne ne croit à ce cépage jugé trop rustique dû à des rendements trop élevés où le cépage, dilué, ne donne qu'astringence et amertume.

En 1985, on détecte un grand terroir où le tannat est très différent des autres : on le baptise Cuvée Prestige. Cette cuvée a permis au Château Montus de se hisser parmi les grands vins. Montus Prestige, le premier madiran composé à 100 % Tannat est entièrement élevé en barriques de chêne neuf. Une révolution pour l'époque que tous les plus grands dégustateurs mondiaux surnommeront le Petrus de Madiran.

 

71171montus_2005.gifCaractéristiques de la cuvée

 

Domaine :

Château Montus

Nom du vin :

Château Montus

Millésime :

2005

Appellation :

Madiran

Région :

Sud-Ouest

Couleur :

Rouge

Cépage :

80% Tannat, 20% Cabernet Sauvignon

Terroirs :

sols à fortes pentes, galets roulés, sous-sols d'argiles brunes, orangées en strates

Vendanges :

exclusivement manuelles

Élevage :

Sur lies en fûts pendant 14 mois, mise en bouteille sans filtration

Production :

200.000 bouteilles

 

 

Dégustation & garde

 

Œil :

robe sombre, noire aux reflets cerise

Nez :

nez intense et complexe, fruit mûr joliment boisé

Bouche :

bouche concentrée et puissante, dotée dun parfait équilibre et de tanins fins. La finale est longue et intense. Les tanins encore serrés seront sadoucir avec le temps

Boire à partir de :

2010

Apogée :

2012

Boire avant :

2020

Ouvrir :

1 heure avant

Servir :

en carafe à17°

 

Suggestions gourmandes

 

Un confit de canard aux cèpes, une daube de sanglier, un cassoulet, une guige de chevreuil, une viande rouge grillée ou en sauce

 

Avis des experts

 

Domaine Classé :
2* par La Revue du Vin de France
4 BD par Bettane & Desseauve
Excellent par Robert Parker

• Guide Hachette 2008  2** + Coup de Coeur
• Guide RVF 2008 :
18/20
• Bettane & Desseauve 2008 : 17,5/20

Les Meilleurs Vins de France 2008 (Guide RVF)

 « Le domaine est bien en place. Alain Brumont n'est pas avare d'idées, son énergie et ses convictions au service du vin ne sont a priori pas totalement atteintes. Un cahier des charges draconien à la vigne et au chai permet au vin d'être à nouveau une référence sur le millésime 2005. La gamme reste très cohérente, la recherche de terroirs d'exception en plus de sa volonté de faire de jolis vins accessibles en terme de rapport qualité-prix sont un nouveau combat pour le domaine, qui s'avère tout aussi réussi et ambitieux que celui mené il y a maintenant plus de vingt ans par Alain Brumont pour se hisser à la première place de l'appellation.
Les vins : toujours remarquablement fruités sans être excessivement boisés (élevage en fûts de 600 litres), les pacherencs, en sec et liquoreux, se montrent très expressifs, veloutés et dotés d'une fine acidité leur préservant un équilibre très abouti. En madiran, Bouscassé Vieilles Vignes 2005 s'impose par une maturité de fruit et des tanins particulièrement civilisés, ainsi que la cuvée classique offrant un rapport qualité-prix remarquable et se rapprochant du style de Montus. Montus, qui désormais ne produit qu'une seule cuvée de rouge, est un modèle d'équilibre et de finesse en 2005, se rapprochant des grands bordeaux. La fraîcheur et la consistance de cette cuvée en font le madiran le plus complexe de l'appellation… ».

Le Grand Guide des Vins de France 2008 (Guide Bettane & Desseauve)
« Alain Brumont a retrouvé tout son dynamisme et sa remarquable équipe donne encore le ton pour tout le Sud-Ouest en produisant et de loin les plus grands rouges de Madiran et de Gascogne ! Les terroirs incomparables de Montus et la Tyre permettent la maturation optimale du tannât, encore faut-il savoir porter par la vinification et l'élevage au plus haut niveau le potentiel du terroir. Les vins sont monumentaux avec une force et une violence évidentes mais complètement domptées et sous contrôle, ce qui est un véritable tour de force ! Les blancs du Pacherenc ont la même fougue, la même complexité, le même luxe dans leur élaboration et frapperont certainement l'imaginaire de nombreux amateurs. L'ensemble, comme on dit, vaut le voyage ! 2005 voit toutes les propriétés Brumont sous leur meilleur jour. »

Guide Hachette 2008

« En 1979, Alain Brumont a fait l'acquisition de ce domaine qu'il a entièrement replanté sur les pentes de galets roulés, au sous-sol d'argiles brunes. Il a depuis obtenu les meilleurs résultats qui ont permis aux vins de Château Montus de se forger une réputation internationale. Le 2005 ne fera pas exception : couleur cerise burlat, presque noir satiné, il livre un nez aussi intense que complexe, riche d'un fruit mûr et d'un noble boisé. Parfaitement équilibrée, la chair monte en puissance et révèle progressivement toute sa concentration. La trame de tanins serrés, mais fins, est encore sensible en finale : nul doute que le temps saura y remédier. Deux étoiles brillent aussi pour le Château Bouscassé 2005 (8 à 11 €) qui bénéficie d'une structure bien fondue, et d'un caractère aromatique soutenu (réglisse, épices, cassis, pruneau). »

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu