Avertir le modérateur

15/10/2010

Laine Mérinos

PYRENE, LE SAVOIR FAIRE DES ARTISANS


Mérinos

 

Étymologie

On accepte communément deux origines pour le mot espagnol :

  • Merino viendrait du terme castillan merindad désignant une parcelle de terre en Espagne médiévale. Le merino, l'inspecteur chargé de contrôler le terrain, était également en charge de recenser les moutons, et pourrait leur avoir légué son appellation.
  • Merino tirerait son origine du nom d'une tribu berbère, les Mérinides ou Bénî Marid (en castillan, Benimerines) qui vint au secours du royaume de Grenade durant les XIIIe siècle XIVe siècle.

Le terme mérinos désigne plusieurs variété de race ovine.

Production lainière

L'espèce des mérinos est championne du monde de la production lainière.

Histoire

Le Mérinos, de la race "Don Pedro" fut importé d'Espagne en Amérique par éleuthère Irénée du Pont de Nemours en avril 1801 àWilmington, Delaware, où il a fondé la société qui deviendra la multinationale Dupont et qui élevait alors des mouton, en privilégiant la race mérinos. Le bélier espagnol a servi alors pour féconder des brebis et la laine cultivée à wilmington s'est améliorée. Les moutons seront ensuite transférés à Horn Point, sur les côtes sud du comté de Dorchester dans le Maryland.

Son père, Pierre Samuel du Pont de Nemours était le président de la commission nommée par le gouvernement français pour sélectionner les meilleurs mérinos d'Espagne et les ramener en France. Quatre d'entre eux furent envoyés aux États-Unis, dont un était destiné au président Thomas Jefferson, qui s'intéressait au développement du marché de la laine depuis 1794, car il souhaitait que le pays puisse résister à l'emprise du coton britannique, qui s'imposait partout grâce au succès des premiers entrepreneurs du coton britannique. Trois des quatre moutons périrent en route, mais le dernier rendit les services espérés.

Un citoyen de Boston, William Foster, en avait importé dès 1794 de Cadix.

En 1802, c'est un ami de leurs amis, l'ambassadeur américain à Paris Robert Livingston qui importe deux moutons de l'école vétérinaire de Chalons vers sa propriété de l'hudson, le capitaine du navire estimant avoir accompli un acte patriotique, car le mouton permettait de lutter contre l'Angleterre.

 

-Robe d'hotesse zipée laine mérinos

-Manteau capuche laine mérinos

-veste torsades laine mérinos

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu